Toujours plus nombreux à vélo

L’automne s’installant, voici quelques précisions et conseils pour que tout se passe bien si vous utilisez un moyen de déplacement autre que la voiture.

Un article de AG Insurance

Les nouveaux moyens de déplacement

Vélo de ville, électrique, de course ou VTT, trottinette électrique, hoverboard, mono-roue, gyropode, les nouveaux moyens de déplacement ne manquent pas. Cela transforme les habitudes car il faut de plus en plus se partager les voies de circulation.

Les vélos et appareils électriques produisent plus d’accidents que les vélos traditionnels, notamment par leur vitesse plus élevée qui demande plus de réactivité. Voici donc quelques conseils :

  • Pour vous habituer, exercez-vous dans un espace sans piquets, casse-vitesse ou autres obstacles, ni usagers de la route.
  • L’accélération peut être brutale. Mesurez votre puissance et essayez dans tous les cas de démarrer sans assistance au pédalage.
  • Anticipez : les autres usagers de la route sous-estiment souvent votre vitesse.
  • Si vous dépassez d’autres cyclistes, utilisez votre sonnette pour les prévenir.
  • Freinez à temps à l’approche des virages et n’utilisez pas l’assistance au pédalage dans les courbes.

Sécurité de saison

Les conditions automnales demandent encore plus de prudence que pendant les beaux jours :

  • Privilégiez toujours les itinéraires à pistes cyclables.
  • Utilisez des sacoches à l’arrière du vélo pour un bon équilibre, n’accrochez rien au guidon.
  • Veillez à ce que les écharpes, vestes et sacs ne puissent pas se prendre dans les rayons.
  • Dès que la visibilité n’est pas parfaite, allumez votre éclairage.
  • Si vous roulez le soir, prenez des routes bien éclairées.

GPS

Fort utiles, les GPS proposent une multitude d’options.

À noter :

  • Le prix des cartes (vélo) n’est pas toujours compris. Renseignez-vous avant l’achat.
  • Certains GPS « parlent », d’autres émettent un simple bip quand il faut tourner.
  • Achetez un appareil compact et antichoc, qui sauvegarde les itinéraires.
  • Renseignez-vous sur la durée de fonctionnement de l’appareil sur piles.
  • Vous utilisez le GPS de votre smartphone ? Installez un porte-GSM sur votre guidon.

Marquage de vélo

Marquer votre vélo dissuade le vol, car cela le rend plus difficile à revendre. Il existe trois formes de marquage :

  • Gravure : votre numéro de registre national est gravé dans le cadre.
  • Sticker : le numéro de registre national est imprimé sur un sticker que vous collez sur votre vélo.
  • Puce : pour certains vélos, une puce est intégrée au cadre ou au cadenas, à la fabrication.

Accident ou panne ?

En cas d’accident de la route avec une voiture, une moto ou un camion, les cyclistes sont considérés comme usagers faibles. Cela signifie que l’assureur de la partie adverse indemnisera vos dommages corporels ou les dommages à vos vêtements et à vos prothèses fonctionnelles telles que lunettes, appareils auditifs et autres.

Si aucun véhicule motorisé n’est impliqué dans votre accident, il n’y aura pas non plus d’assureur pour indemniser vos dommages. Sauf si vous bénéficiez vous-même d’une protection pour rembourser vos frais médicaux, ou d’une assurance couvrant les dommages à votre vélo (électrique) ainsi qu’à vos accessoires.

Vous êtes immobilisé ? Dans ce cas aussi, selon votre assurance, vous pouvez être ramené à la maison tandis que votre vélo peut être réparé sur place ou transporté chez un réparateur.

De nombreuses solutions existent. Contactez-moi. Ensemble, nous définirons votre assurance sur mesure !

Comparons vos contrats actuels afin de vous fournir la meilleure offre d'assurance du marché. A votre écoute, nous trouverons l'assurance correspondant à vos besoins.

Analysons vos besoins dans nos bureaux. Les meilleurs tarifs vous seront fournis pour votre assurance Virginal avec une maximum de garanties.

HAUT